Le sleeve n’est pas un remède miracle

La SLEEVE n’est pas un remède miracle ! Je vous invite à lire cet article très intéressant sur les dangers de la SLEEVE et notamment les risques de suicide après l’opération.

Pour moi, tout c’est passé à merveille. Mais ce n’est pas le fruit du hasard, même si j’ai sûrement une bonne étoile qui veille sur moi. Le contexte était favorable. Dans ma tête, même obèse à 142kg, je n’étais pas gros. Ancien sportif, ma prise de poids avait été régulière pendant plus de 20 ans, essentiellement à cause de mauvaises habitudes alimentaires. Les 2 RDV avec la psychologue ont donc été assez simples et rapides. Mais la validation de mon opération avait été prise par toute une équipe pluridisciplinaire qui avait évalué mes capacités à subir cette opération dans de bonnes conditions.

Un conseil : ne prenez pas cette opération à la légère et faites vous bien entourer avant et après l’opération.

Un commentaire à propos de “Le sleeve n’est pas un remède miracle

  1. Bonjour.
    Et bravo pour le parcours établi.
    C’est amusant, lorsque je vois tes photos du début j’ai l’impression de voir les miennes, moi aussi j’ai toujours été ttes sportif, moi aussi j’ai pris du poids au fil des année de façons incroyable car j’aime manger.
    J’ai eu recours à la sleeve il y a une semaine , je suis donc dans la phase de découverte de l’après- sleeve.
    Les kilos tombent, en une semaine j’ai perdu 11,5 kgs. Bien conscient que ce n’est pas un remède magique, je me méfie bcp de moi et de mes comportements alimentaires.
    Hier par ex, j’ai été pris d’une fringale. Est ce que cela t’es déjà arrivé ?
    C’est plus une envie de manger que de faim à proprement dire.
    J’ai mangé un peu de fromage en brick que j’avais cuisine pour ma famille (c’est paaaaas biennnnnn) et il n’y a pas eu de conséquences.
    Peut être était ce que l’activité physique de la journée avait été plus intense?
    Cela me laisse un peu dubitatif et un brin inquiet.
    Toutefois dès le lendemain, je suis remonté sur les rails de la bonne nutrition sans pbs.
    J’essaie de ne pas trembler qd mes enfants goûtent du chocolat (je résiste et prouve que j’existe 🙂
    Je vois que tu manges assez sucré (brownie, pain, confiture), j’essaie de me sevrer du sucre qui est un traquenard pour l’organisme.
    Je pensais faire un blog ou un site net sur mon histoire, finalement le tiens est parfait.
    Je vais donc utiliser mon temps libre à autre chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*